Comment gérer le regard des autres ?

Le regard des autres peut nous impacter dans toute les phases de notre vie. Il en est de même lorsque la spiritualité entre dans notre vie. Il  n’est pas toujours évident de faire face à leurs jugements à leurs jugements ou même à leurs indifférences…

Dans cet article je vais vous parler de croyances, elles ne sont pas religieuses mais spirituelles.

Le regard des autres, quel comportement adopter ?

Il n’y a pas de règle en la matière mais voici quelques conseils que j’ai pu expérimenter :

ACCEPTER L’AUTRE : Avant tout il ne faut pas essayer de convaincre autrui. Vous n’avez pas besoin de prouver quoi que ce soit ; votre « spiritualité » est propre à vous-même alors il est important d’accepter que l’autre ne puisse pas partager le même avis sur le sujet.
TOLÉRANCE : Si vous ressentez le besoin d’être compris et accepté tel que vous êtes. Vous devez en retour vous aussi vous mettre à la place de la personne en face de vous. Elle ne connait peut-être pas ce domaine et peut avoir peur de cette « chose inconnue ». Il est aussi possible qu’au contraire cette personne est vécu une mauvaise expérience et qu’elle n’est pas envie de la partager. A ce moment là le seul moyen qu’elle est pu trouver pour de s’en protéger est de se fermer totalement au dialogue. Dans ces cas-là un peu comme précédemment soyez tolérant et acceptez les ressentis d’autrui.
S’ASSUMER : Le regard des autres sur vous, occupe la place que vous lui autorisez d’avoir. Vous êtes le maître de votre vie ainsi vous méritez comme tout un chacun le respect malgré des pratiques et croyances différentes.
EN FAIRE UNE FORCE : Faire de cette différence une force. Elle vous permettra de gagner en confiance et par la même occasion de vous assumer et de vous respecter.
HUMILITÉ : L’ego spirituel est un danger et ce qui fera de vous un bon praticien/thérapeute/médium sera la remise en question constante (je ne parle pas de manque de confiance). La remise en question nous permet d’évoluer et nous enrichie de savoirs et de connaissances. Lorsque que vous êtes capable d’entendre certaines critiques constructives, vous êtes alors prêts aux changements nécessaires afin de pouvoir vous élever et évoluer. Nous restons des êtres vulnérables dans tous les cas.
– SE SENTIR LIBRE : Le sentiment de liberté est primordial. C’est un droit à notre époque où l’éveil des consciences est actionné et où la spiritualité se développe. Vous ne devez pas vous sentir retenu par des jugements, des doutes ou même des appréhensions. La liberté est un sentiment que vous devez vous autoriser et à travers elle exister.

Nous sommes des êtres spirituels qui expérimentons la vie terrestre. Alors oui les sentiments tels que l’ego, la fierté, la peur, la colère existent et nous impactent, là est notre mission. Celle-ci nous demande de rester dans le cœur, l’amour, malgré les tempêtes émotionnelles et les jugements. Restons centrés sur ce qui nous fait vibrer.

Vivons, expérimentons, formons-nous, soyons curieux. Amusons-nous et n’oublions jamais que la vie est le meilleur des apprentissages. Ainsi chacun peut apprendre à son rythme, en fonction de ses capacités et de son propre champ de conscience.

Amour, amour, amour…

Laisser un commentaire